Allocution de S.E.M. CHEN Dong, Ambassadeur de la République Populaire de Chine en République Centrafricaine à l’occasion de la Cérémonie de pose de la première pierre du Projet de Champ solaire
2020/01/19
 

l  Excellence, M. le Président de la République, Chef de l’État,

l  Honorable M. le Président de l’Assemblée nationale,

l  Excellence M. le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,

l  Mesdames et Messieurs, les Présidents des Institutions républicaines,

l  Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,

l  Mesdames et Messieurs, les Chefs des missions diplomatiques et consulaires et les Représentants des Organisations internationales

l  Mesdames et Messieurs, les honorables Députés de la Nation,

l  Distingués invités, Mesdames et Messieurs,

l  Mes chers amis centrafricains,

Aujourd'hui, c'est un grand plaisir pour moi d’être parmi vous à cette cérémonie de pose de la première pierre du projet de Champ Solaire.

En septembre de l’année 2018, nous avons témoigné du grand succès du Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine, auquel 50 Chefs d'Etat et de Gouvernement africains ont participé.

À cette occasion, Ie Président chinois, Monsieur Xi Jinping et son homologue centrafricain, Professeur Faustin Archange Touadéra ont eu un entretien fructueux, au bout duquel ils sont parvenus à beaucoup de consensus sur la coopération bilatérale, dont celui le plus important est de construire une communauté de destin Chine-Afrique encore plus solide, en valorisant les Huit Initiatives Majeures de coopération dans les trois ans à venir.

Pendant le Sommet de Beijing, Monsieur Ie Président Xi Jinping a réaffirmé fermement que la Chine demeure fidèle au principe de sincérité, résultats effectifs, amitié et bonne foi et à la pratique des cinq non dans les relations avec l'Afrique, à savoir :

l  ne pas s'ingérer dans la recherche par les pays africains d'une voie de développement adaptée à leurs conditions nationales,

l  ne pas s'immiscer dans les affaires intérieures africaines,

l  ne pas imposer notre volonté à l'Afrique,

l  ne pas assortir nos aides à l'Afrique de condition politique quelconque,

l  et ne pas poursuivre des intérêts politiques égoïstes dans notre coopération en matière d'investissement et de financement avec l'Afrique.

C’est toujours dans cet esprit que je voudrais réitérer le soutien constant de la Chine au Gouvernement Centrafricain, sous la bonne direction du Président TOUADERA, œuvrant inlassablement à la reconstruction de la paix. Et ce soutien se traduit par un tableau des projets concrets en matière :

l  d’agriculture ( à savoir l’exploitation de la technologie de Juncao),

l  de santé (à savoir la lutte conjointe contre le paludisme et la marche vers la lumière),

l  de sécurité (à savoir formation de la Garde rapprochée présidentielle et l’envoi d’un Groupe des Conseillers policiers chinois auprès du Ministre de l’Intérieur chargé de la Sécurité publique)

l  et d’infrastructure, parmi lesquels ce projet du Champ solaire est énuméré.

Il s’agit d’un projet de don financé par le Gouvernement chinois avec 17 milliards de FCFA. Ce projet peut non seulement atténuer la pénurie d’électricité à Bangui, mais aussi aider à promouvoir le développement économique du pays et à améliorer les conditions de vie du peuple centrafricain.

Monsieur le Président de la République, Mesdames et Messieurs,

Conscient que l’an 2020 est une année clé pour la RCA, le Gouvernement chinois n’épargne pas ses efforts pour renforcer davantage les relations sino-centrafricaines. La pose de la première pierre du Champ solaire marque un début d’une séquence de projets à l’avenir, notamment en matière d’infrastructure.

Tout en profitant de cet heureux moment, je me permets de vous rappeler un douloureux souvenir, dans le but d’éviter sa répétition dans le futur.

Dès ma prise de fonction à Bangui en avril 2018, je me suis rendu à Boali au mois de mai 2018, en compagnie du Ministre du plan et du Ministre de l’Énergie. Nous avons malheureusement constaté que, les travaux de la Centrale hydraulique Boali 3, financés par le Gouvernement chinois, ont été complètement détruits pendant la crise 2012-2013. Le projet coût jusqu’à 16 milliards FCFA au Gouvernement chinois, et beaucoup de sueurs et labeurs aux peuples chinois. Moi et messieurs les Ministres, nous étions tous attristés et affligés devant la ruine.

En tant qu’Ambassadeur de Chine et ami du peuple centrafricain, j’appelle à tous les amis centrafricains, masculins ou féminins, catholiques ou musulmans, de préserver ensemble la paix, la stabilité, et sous la direction du Président de la République, de reconstruire votre beau pays. Dans ces esprits et actions, c’est aussi un respect mutuel entre les deux peuples chinois et centrafricains.

Monsieur le Président de la République, Mesdames et Messieurs,

Mes collaborateurs et moi, nous sommes tous très heureux de ce projet significatif, car cela a connu des progrès satisfaisants grâce à I'attention en personne du Chef de l’Etat, cela peut être une autre borne kilométrique de Ia coopération entre Ies Gouvernements chinois et centrafricain, tout en promouvant Ie développement de l'amitié sino-centrafricaine.

Je suis sûr que, les ingénieurs et Ies techniciens de la société chinoise d’exécution et de gestion du projet, vont collaborer étroitement avec leurs collègues centrafricains. lIs vont surmonter de différentes difficultés pendant Ia construction du projet de Champ solaire pour bien l'achever, et apporter la prospérité, Ie bonheur et le développement au peuple centrafricain.

Vive Ia coopération sino-centrafricaine!

Vive l'amitié entre nos deux peuples!

Je vous en remercie. Singuila-mingui.

Recommander à:   
Imprimer